Baromètre 2017

Un complément aux sondages d'opinion sur les élections présidentielles 2017, en utilisant judicieusement les données issues d'internet.

Synthèse des sondages

Chargement en cours...

Les régressions utilisent un modèle LOWESS, pondéré par les échantillons de personnes interrogées inscrites sur les listes électorales.

(Modèle LOWESS "linéaire", span : 0,2, 4 itérations. Les pondérations sont les échantillons.)

Baromètre des intentions de vote

Ce baromètre tente de déterminer les intentions de vote en temps réel à partir des citations exprimées au sujet de chaque candidat sur Internet (réseaux sociaux, etc.). Les citations à connotation positive ont un poids plus important que les autres.

Il s'agit ici simplement de décrire le présent et non de prédire l'avenir. Les résultats des enquêtes d'opinion ayant en général du retard sur les mouvements d'opinion, cela reste néanmoins intéressant. Servez-vous du baromètre davantage pour suivre de grandes tendances que pour obtenir des scores précis.

Les points supplémentaires correspondent aux intentions de vote déterminées par les sondages, au jour moyen de leurs mesures. Ils sont fournis à titre indicatif (ils n'influencent pas les courbes).

Si vous souhaitez voir une partie des données brutes sans redressement, consultez les autres graphiques, plus bas.

Chargement en cours...

Autres graphiques

Le "dégagisme" en action

Part des principales forces politiques dans les citations (positives ou pas) sur les réseaux sociaux.

Chargement en cours...

Analyse très rapide : on peut noter sur ce graphique les grands moments qui ont marqué la vie politique depuis un an. L'élection de Donald Trump, les primaires, l'annonce de la candidature de Macron, etc. On peut également noter l'effondrement des partis "de gouvernement" en quelques mois.

Ce graphique m'a permis d'accréditer la thèse de Thomas Guénolé dans cet article

Représentation dans la presse en ligne

Nombre de citations presse en ligne pour chaque candidat.

Toutes les heures, on compte le nombre de citations de chaque candidat sur les pages d'accueil de chaque grand site internet de presse en ligne. Le nombre journalier correspond au total maximal atteint par chaque candidat ce jour.

Chargement en cours...

Les données sont issues d'un outil de suivi réalisé par ParnuPhi

Représentation médias en ligne vs citations réseaux sociaux

Différence entre la part de citations sur les réseaux sociaux et la part de citations de la presse en ligne.

Un candidat au-dessus de 0% est sur-représenté par la presse en ligne par rapport aux citations des citoyens en ligne. Un candidat en-dessous est sous-représenté.

Chargement en cours...

Les données "presse en ligne" sont issues d'un outil de suivi réalisé par ParnuPhi

Archive : graphiques du 1er tour

Sondages 1er tour

Chargement en cours...

Baromètre 1er tour

Chargement en cours...

Part de citations positives - lissé

Part de chaque candidat dans les citations à connotation positive sur Internet.

Lissage de type "John Ehlers" (sans retard).

Chargement en cours...

Part de citations - lissé

Part de chaque candidat dans les citations sur Internet.

Lissage de type "John Ehlers" (sans retard).

Chargement en cours...

Sentiment positif / negatif

Il s'agit de la sur-représentation / sous-représentation de citations positives pour chaque candidat dans leur "part" totale sur Internet. C'est la différence entre les deux graphiques précédents.

Lissage de type "John Ehlers" (sans retard).

Chargement en cours...

Part de citations positives - brut (non lissé)

Part de chaque candidat dans les citations à connotation positive sur Internet.

Chargement en cours...

À propos

Ces graphiques sont fournis à titre indicatif uniquement, et n'ont pas valeur de sondage.

Contact : @barometre2017

FAQ

Non. C'est une très modeste tentative de donner un sens aux signaux faibles issus du web. Par ailleurs, les séries historiques des sondages d'opinion ont été utilisées pour paramétrer initialement le modèle. Je n'ai aussi aucun moyen de vérifier que ce modèle fonctionne sur des données d'élections passées. Par contre, vous pouvez tout à fait vous en servir pour observer les dynamiques dans les réseaux sociaux au jour le jour.
Si vous cherchez une prévision complètement indépendante des sondages, ce baromètre n'est pas ce que vous cherchez.
Méfiez-vous tout de même de tout acteur qui affirmerait pouvoir déterminer des intentions de vote à partir de signaux faibles uniquement (ce qu'affirme faire Filteris). Il y a probablement une forte dose de technique du doigt mouillé en jeu.
Voir la question 1. On peut reprocher beaucoup de choses aux sondages, mais il n'y a pas vraiment de raison pour que ce baromètre soit plus précis. Le baromètre donne des tendances, elles peuvent être sur-évaluées ou sous-évaluées par rapport à la réalité.
Ce site est un mini-projet personnel, issu d'une discussion entre amis. Nous souhaitions vérifier par nous-même ce qu'avançait Thomas Guénolé dans cet article. (Voir le graphique "1 an d'évolution des forces politiques sur les réseaux sociaux"). De fil en aiguille, je me suis pris au jeu d'exploiter ce genre de données et de leur donner un sens. Cette initiative est non-partisane, et n'est pas soumise à des intérêts privés.
Voici quelques sites que je conseille si vous souhaitez avoir une vue d'ensemble sur les sondages, ou suivre des tendances :
  • Huffington Post Pollster : C'est une excellent synthèse des sondages parus. Notez seulement que les données des sondages sont inscrites au dernier jour de mesure. (Exemple : un sondage IFOP du 6 au 10 avril sera inscrit au 10 avril et non au 8 avril). Second tour
  • Contes de Faits : La meilleure source sur tout ce qui touche aux sondages. Ils ont même fait l'exercice salutaire d'essayer d'évaluer les performances des instituts de sondages.
  • Depuis 1958 : Un autre incontournable de l'analyse de sondages, open source !
  • PredictWise : Vous pouvez garder un oeil sur le graphique des probabilités de victoire de PredictWise, qui fait la synthèse de sondages, d'instituts de prédiction et de paris en ligne. C'est très influencé par les sondages.
  • Classement de Politologue : Permet d'observer certaines tendances, le classement étant réalisé à partir de certains indicateurs "macro" des réseaux sociaux. À prendre avec beaucoup de pincettes, c'est très loin de pouvoir prévoir des intentions de vote, et les dynamiques peuvent être trompeuses.

Fil de commentaires Facebook

Je me désolidarise solennellement de tout ce qui est dit ci-dessous. ;)